Cet instrument est le fruit de deux années de travail des facteurs d’orgue Pascal Quoirin et Jean-Louis Loriaut unanimements reconnus dans leur métier et respectivement basé à Cervione en Haute-Corse et Saint-Didier dans le Vaucluse. 

L’inauguration du Grand-Orgue de la Cathédrale s’est déroulée entre le 8 et le 13 décembre 1991 au cours d’une prestigieuse série de concerts donnée par Francis Chapelet, René Saorgin, Viviane Loriaut et Jean Boyer. 

– le premier clavier dans le soubassement du buffet, au sol en 2 sommiers de chaque côté de l’axe central.

– Les registres du pédalier en 2 sommiers, un de chaque côté ; le premier clavier en 2 sommiers de chaque côté de l’axe central.

– Mi-hauteur, derrière les pieds des tuyaux de façade, le plan principal réparti sur les deuxième et troisième claviers et cela en 3 sommiers.

Ce joyau contemporain est une véritable synthèse des goûts européens au XVIIème et XVIIIème siècles en matière de couleurs sonores et permet d’aborder ces répertoires musicaux de manière très fidèle sans pour autant occulter la musique de nos jours ainsi que quelques incursions dans les productions des XIXème et XXème siècles.

L’opulent décor d’inspiration italienne est composé de sculptures et de marqueteries en trompe l’oeil utilisant une variété de 18 bois différents de pays exotiques.

1er clavier2ème clavier3ème clavierPédalier
56 notes56 notes56 notes30 notes
Bourdon 8′Principal 16′Principal 8′Bourdon 16′ en bois
Octave 4′Principal 8′Flûte 4′Flûte 8′ en bois
Quinzième 2′Bourdon 8′Flûte conique 2′Flûte conique 4′
Plein-jeux 5 rangsOctave 4′Flûte 1′Basson 16′
Flûte 4′Douzième 2 2/3′Sesquialtera Trompette 8′
Nazard 2 2/3′Quinzième 2′Voce humana 8′Clairon 4′
Flûte 2′Dix-neuvième 1 1/3′Voix humaine 8′
Tierce 1 3/5′Vingt-deuxième 1′
Cromorne 8′Ripieno 1 (2/3 et 1/2)
Ripieno 2 (1/3 et 1/4)
Cornet 5 rangs
Trompettes 8′
Clairon 4′